Droits TV : l'Allemagne n'aura plus que 4 GP de F1 en clair

Fabien Gaillard
motorsport.com

L'annonce du nouvel accord pour la diffusion de la F1 en Allemagne est intervenu quelques heures après l'officialisation de la fin de collaboration avec le partenaire historique qu'était RTL, qui achèvera à la fin de l'année une période de 30 saisons de retransmission en clair des Grands Prix. Jusqu'ici, RTL et Sky diffusaient en parallèle sur le marché allemand.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Le contrat avec la FOM oblige tout de même Sky à une diffusion de quatre courses en clair, alors que des moments forts d'une demi-heure pour chaque GP devront passer eux aussi en clair sur Sky Sports News HD. Une chaîne en continu et totalement dédiée à la F1 sera également mise en place, et plus de contenu devrait arriver sur les réseaux sociaux de la chaîne.

Lire aussi :

Droits TV : en France, la F1 reste sur Canal+

Sur le plan financier, il s'agit d'une bonne nouvelle pour la Formule 1, qui connaît des difficultés depuis le début d'année 2020 en raison de la pandémie de COVID-19 qui a entraîné l'annulation de courses et donc le non-paiement des droits d'entrée, ainsi que la potentielle réduction de la manne provenant des sponsors et des diffuseurs. 

"La F1 et Sky entretiennent une relation de longue date, travaillant ensemble pour améliorer l'offre de diffusion en assurant une couverture complète de la discipline pour nos fans passionnés. Je suis ravi que notre travail commun continue à construire et à renforcer la qualité impressionnante des programmes de Sky, ainsi que leur portée sur le plan numérique", a ainsi déclaré le responsable des droits des médias, Ian Holmes.

L'intention de RTL d'abandonner la F1 pour se concentrer sur le football a ainsi été officiellement confirmée ce dimanche. La chaîne était impliquée en discipline reine depuis 1991, date à laquelle Michael Schumacher a fait ses débuts. Le public a ensuite suivi, toujours plus nombreux, les titres mondiaux glanés par l'Allemand jusqu'à sa retraite.

Mais RTL a expliqué que la diffusion de la F1 n'était désormais plus aussi intéressante sur le plan financier. "La concurrence pour les droits télévisuels a changé", a indiqué son directeur général Jörg Graf sur le site de la société. "Le marché a parfois surchauffé et a donc quitté le cadre très ambitieux, mais économiquement justifiable, que nous nous étions fixé. Nous allons maintenant, avec toute notre force et notre passion, nous concentrer sur le football en tant que sport numéro un à la télévision et sur notre ensemble de droits récemment acquis."

À lire aussi