Droits TV : des présidents et des clubs toujours en sursis après l'accord avec Canal+

SO FOOT
·1 min de lecture

La purée de pois était trop épaisse. Jusqu'à cette semaine, tous les clubs professionnels claquaient des mollets à cause du fiasco de Mediapro, laissant en friche un foot français déjà bien secoué par la crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Il y a peu, certains présidents comme Pierre Ferracci témoignaient que " le pire dans ces moments-là, c'est l'absence de visibilité ". " On se doute que le futur n'augure rien de très généreux ou de très optimiste, mais au moins, on saura où on va ", continuait le boss du Paris FC. Les tractations gré à gré de la Ligue de Football Professionnel (LFP) avec les candidats, suite à l'appel d'offres infructueux de lundi, a permis de délayer cette partie de Colin-Maillard pour retrouver quelques repères.

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com