Droits TV : le tribunal de commerce de Paris déboute Canal + et donne raison à la LFP

Denis Menetrier
·1 min de lecture

Canal + n'aura donc finalement pas tout gagné dans cette année inédite pour le football français, marquée par la défection de Mediapro et de sa chaîne Téléfoot. Après avoir récupéré les droits de diffusion de la Ligue 1 début février au terme d'une négociation de gré à gré avec la Ligue de football professionnel (LFP), Canal + espérait démontrer l'invalidité de l'appel d'offres lancé par la LFP quelques jours plus tôt. Finalement, ce jeudi 11 mars, le Tribunal de commerce a donné raison à la Ligue dans le litige qui l'opposait à Canal+, et à beIN Sports, qui a récupéré les droits de diffusion de la Ligue 2.

Le lot 3 au cœur de ce duel judiciaire

Fin janvier, alors qu'un nouvel appel d'offres venait d'être annoncé par la LFP, Canal + contestait le contenu de celui-ci. Seuls 80% des matches de Ligue 1 et de Ligue 2 étaient remis sur le marché, mais pas le lot 3 acquis en 2018 par beIN Sports et sous-licencié à la chaîne cryptée pour un montant de 330 millions d'euros par saison et qui comprend deux rencontres par journée. Maxime Saada, le patron de Canal +, dénonçait alors son prix trop élevé et lié aux sommes records investies l'époque par...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi