Ducati a encore du travail sur son package 2020

Michaël Duforest
motorsport.com

La présentation d'une nouvelle machine de MotoGP est toujours une bonne occasion d'évoquer les objectifs pour l'année à venir. Ce jeudi à Bologne, Gigi Dall'Igna, directeur général de poursuivant l'aventure.

"Niveau pilotes, nous n'avons rien changé, l'équipe est identique à l'an dernier et honnêtement, je suis vraiment content de cela. L'an dernier nous avons été très bons sur la première partie de saison, et je pense que nous pouvons améliorer ce que nous avons fait l'an passé. L'objectif sera donc exactement le même que les deux dernières années, à savoir nous battre pour le titre mondial, et si possible réussir à le remporter."

Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Ducati présente sa GP20 à Bologne

Il est toutefois évident que la partie ne sera pas aisée pour Ducati, en raison principalement de la saison incroyable que vient de réaliser en 2019 a remporté son cinquième titre en catégorie reine avec un total incroyable de 420 points, mais Dall'Igna voit également plus de pilotes et de marques se joindre à la lutte cette saison.

"Ce n'est pas facile, comme d'habitude, nous avons beaucoup de pilotes qui peuvent se battre pour les meilleurs résultats. Notre adversaire principal sera bien sûr Márquez sur la Honda, mais lors de la dernière partie de la saison quelques pilotes se sont bien améliorés, donc je m'attends à une grosse bagarre pour le titre 2020, plus difficile qu'en 2019."

Si Ducati annonce ce jeudi avoir présenté sa Desmosedici GP20, cette dernière se révélera certainement très différente sur la grille de Losail au Qatar, pour le premier Grand Prix de la saison, le 8 mars. L'équipe italienne n'a en effet pas encore déterminé totalement quel sera son package pour cette année 2020, et elle compte bien utiliser les deux salves d'essais officiels, en Malaisie et au Qatar, pour continuer un travail débuté fin 2019 en Espagne.

"Comme d'habitude, nous avons testé le premier prototype de la moto 2020 lors du test après la course à Valence, et à Jerez fin 2019. Le premier test était assez bon du point de vue du châssis. La différence entre les deux châssis était très importante à Valence. À Jerez, la différence était moins importante, mais je pense que nous avons une bonne base pour débuter la nouvelle saison. Nous n'avons pas terminé les comparaisons et les tests fin 2019, donc il nous reste du travail lors des prochains tests pour mieux évaluer les configurations différentes du nouveau châssis."

Lire aussi :

Zarco : "Dall'Igna m’a dit de lui faire confiance, je lui fais confiance"

"Du point de vue du moteur, nous avons commencé à essayer des choses sur les deux derniers tests de 2019. Le moteur était bon au niveau de la maniabilité. Tous les pilotes qui l'ont testé nous ont donné plus ou moins le même retour. Nous avons tout juste terminé le dernier test de fiabilité au banc d'essai, donc sur le prochain test nous essaierons quelque chose de différent, pour obtenir plus de puissance sans perdre en maniabilité. Nous sommes assez heureux du travail effectué lors des tests hivernaux sur le châssis et le moteur. Comme d'habitude, nous testerons le nouveau carénage au Qatar ou probablement dans les derniers jours [du test de] Sepang."

Le règlement technique du MotoGP ayant resserré quelques zones grises, notamment aérodynamiques, et montrant une grande stabilité d'année en année, Dall'Igna admet qu'il sera difficile de trouver beaucoup de nouvelles choses. Mais il faudra également essayer d'autres nouveautés, notamment un bras oscillant, un travail que le directeur général de Ducati Corse a bon espoir de terminer avant la première manche de la saison.

"La différence entre 2019 et 2020 n'était pas énorme car les règles pour le moment nous offrent peu de créativité, donc c'est difficile de trouver quelque chose de plus au niveau aérodynamique. Le nouveau carénage sera donc une évolution de la dernière version que nous avons utilisée en 2019. Lors du test du Qatar, nous essaierons un bras oscillant différent. Je pense que nous pouvons tout terminer avant le dernier test qui précède le début de la saison, début mars."

À lire aussi