Dupont a ressenti « beaucoup de culpabilité » après son carton rouge

Antoine Dupont a reçu un carton rouge pour ce geste sur Cheslin Kolbe. (A. Mounic/L'Équipe)

Exclu à la 48e minute pour une action dangereuse sur Cheslin Kolbe, Antoine Dupont regrettait d'avoir laissé ses coéquipiers à 14 samedi soir face à l'Afrique du Sud, tout en louant leurs ressources pour arracher la victoire (30-26).

Antoine Dupont (demi de mêlée et capitaine du XV de France, vainqueur de l'Afrique du Sud 30-26 samedi à Marseille lors de son deuxième test d'automne) : « Je sens qu'on est en difficulté au milieu donc je dézone un peu. Quand je vais reprendre ma place, je vois Uini Atonio qui est en position d'ailier avec Cheslin (Kolbe) en face de lui. Je sens que c'est une situation délicate, le jeu au pied est bien vu. Le ballon est en l'air, je ne le quitte jamais des yeux... la faute y est même si ce n'est pas volontaire. Cheslin bascule, il aurait pu se faire mal. Je suis allé le voir, ça va bien. C'est un coup dur pour l'équipe, on prend un essai derrière, donc il y avait beaucoup de culpabilité sur le moment, oui.

lire aussi : Les notes de France-Afrique du Sud : Cameron Woki l'emporte aux points

(Son état d'esprit après son expulsion et la victoire) « Oui je suis chagriné. J'avais de la culpabilité vis-à-vis de l'équipe sur le moment. Ils ont fait le job donc c'est plus moi qui me pénalise tout seul car je vais sûrement manquer ce dernier match face au Japon, à Toulouse, qui était important pour moi. On va voir la longueur de ma suspension. Je me suis pénalisé tout seul mais mes états d'âme passent après le collectif. Évidemment que je vais fêter la victoire avec tout le monde ce soir (samedi soir) et je vais les remercier. Je me suis fait quelques gouttes sur le bord (du terrain) donc c'est bien qu'ils aient gagné (sourires).

(La victoire) « Bien sûr qu'on est hyper heureux. Il faut être fiers de ce qu'on fait, match après match. Le week-end dernier, la prestation est loin d'être parfaite mais il y a une onzième victoire. Aujourd'hui, ont bat les champions du monde donc bien sûr qu'il y a beaucoup de joie et de fierté. C'est important de savoir gagner comme ça malgré des scénarios inédits face à des équipes qu'on avait pas encore jouées. On a su garder le cap jusqu'à la fin avec un état d'esprit pour aller gagner qui est plus que remarquable. Il y a beaucoup de positif ce soir. »

(La douzième victoire consécutive des Bleus) « Il va falloir garder un seuil de vigilance et continuer à avancer comme on le fait jusqu'à maintenant avec un statut qui sera sûrement différent, peut-être de favori pour la Coupe du monde. On s'y fait car on le provoque aussi. Il faut garder la confiance, garder ce qu'on fait, ce chemin, cet état d'esprit qu'on a au quotidien. L'envie d'être meilleurs et de ne rien lâcher, tout en restant vigilants car toutes les équipes vont vouloir nous faire tomber. »

lire aussi : Fabien Galthié après la victoire face à l'Afrique du Sud : « Les joueurs ont refusé la défaite »