Echecs - Coupe des Nations - Coupe des Nations : la Chine impressionne et prend la tête

L'Equipe.fr
L’Equipe

Après les deux premières rondes, l'équipe chinoise est en tête de la Coupe des Nations d'échecs. Ni l'équipe du reste du monde ni celle d'Europe n'ont été en mesure de résister aux Chinois dans cette première journée de compétition de la Coupe des Nations. Avec deux victoires, la Chine vire en tête à l'issue de la première journée de compétition en montrant une grosse puissance collective. Les États-Unis, après avoir concédé le nul contre l'Inde, ont nettement dominé la Russie et se positionnent à la deuxième place. Les deux armadas sur le papier les plus impressionnantes sont donc déjà aux commandes. Pour sa part, le Français Maxime Vachier-Lagrave, leader de l'équipe européenne, ressort de cette première journée avec sans doute un peu de frustration, notamment après la nulle concédée contre le Chinois Liren Ding alors qu'il semblait en bonne position pour un meilleur résultat. La compétition est à suivre sur le site L'Équipe tous les jours jusqu'à samedi à 15 heures avant la finale dimanche (16 heures). Ronde 1 
Europe vs Russie 2-2
Chine vs Reste du monde 3-1
Inde vs États-Unis 2-2 Ronde 2
Russie vs États-Unis 1-3
Reste du monde vs Inde 2,5-1,5
Europe vs Chine 1-3 Classement après la première journée
Chine 4
États-Unis 3
Reste du monde 2
Inde 1
Russie 1
Europe 1 mercredi 6 mai
Ronde 3

Chine vs Russie
Inde vs Europe
États-Unis vs Reste du monde Ronde 4
Russie vs Reste du monde
Europe vs États-Unis
Chine vs Inde jeudi 7 mai
Ronde 5
Inde vs Russie
États-Unis vs Chine
Reste du monde vs Europe Ronde 6
Russie vs Europe
Reste du monde vs Chine
États-Unis vs Inde vendredi 8 mai
Ronde 7
États-Unis vs Russie
Reste du monde vs Chine
États-Unis vs Inde Ronde 8
Russie vs Chine
Europe vs Inde
Reste du monde vs États-Unis samedi 9 mai
Ronde 9
Reste du monde vs Russie
États-Unis vs Europe
Inde vs Chine Ronde 10
Russie vs Inde
Chine vs États-Unis
Europe vs Reste du monde

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi