Echecs - Coupe des Nations : Une finale Chine - États-Unis

L'Equipe.fr
L’Equipe

Un demi-point au départage a permis aux États-Unis de se qualifier pour la finale de la Coupe des Nations aux dépens de l'Europe. Grosse désillusion pour MVL et ses coéquipiers. Et la Chine a finalement perdu un match. Qualifiés depuis la veille pour la finale, les Chinois, invaincus jusqu'alors, sont tombés à la dixième ronde contre les Américains (2,5-1,5). Une défaite qui ne change rien pour eux mais qui change tout pour l'Europe qui voit l'équipe états-unienne lui souffler la finale pour un demi-point au départage. De quoi très certainement faire enrager Garry Kasparov, le capitaine de l'Europe. Car à l'attaque de la 9e ronde, quand la pression était clairement sur l'équipe d'Europe, dans l'obligation de battre les Américains pour croire à la finale, Maxime Vachier-Lagrave commettait une erreur qui allait au final coûter cher. Le Français omettait de jouer un coup gagnant qui semblait pourtant évident pour battre Hikaru Nakamura, lequel obtenait finalement une nulle miraculeuse. « C'est dommage et c'est un peu dur d'avoir raté ça. J'ai eu droit à quelques « remarques » du capitaine après la partie », expliquera ensuite MVL, reconnaissant que son erreur avait fait « hurler » Garry Kasparov.


Mais l'équipe européenne, grâce à l'échiquier féminin et à la victoire de la Géorgienne Nana Dzagnidze contre Irina Krush, s'était finalement imposée. L'Europe était repassée devant les États-Unis avant la 10e ronde et pensait avoir fait le plus dur avant d'affronter le team reste du monde, alors que les Américains devaient s'imposer contre l'épouvantail chinois. La pression avait changé de camp. Mais les Américains, emmenés par un Fabiano Caruana expéditif contre Wang Hao déjouaient les pronostics et battaient la Chine. De son côté, l'Europe n'obtenait pas mieux qu'un nul contre le reste du monde de Radjabov et Firouzja, a priori l'équipe la plus faible du plateau. Une contre-performance collective qui coûte certainement la place en finale, bien plus que le demi-point perdu par MVL contre Nakamura, MVL dont le bilan dans cette compétition est remarquable avec 9 nulles et une victoire. Malgré deux confrontations directes victorieuses contre les États-Unis, ce sont bien les Américains qui sont qualifiés. Jour 4 : La Chine en finale, l'Europe encore en vie Ronde 1
Europe vs Russie 2-2
Chine vs Reste du monde 3-1
Inde vs États-Unis 2-2 Ronde 2
Russie vs États-Unis 1-3
Reste du monde vs Inde 2,5-1,5
Europe vs Chine 1-3 Classement après la première journée
Chine 4
États-Unis 3
Reste du monde 2
Inde 1
Russie 1
Europe 1 Ronde 3
Chine vs Russie 2-2
Inde vs Europe 1,5-2,5
États-Unis vs Reste du monde 2,5-1,5 Ronde 4
Russie vs Reste du monde 3-1
Europe vs États-Unis 3-1
Chine vs Inde 2,5-1,5 Classement après la 2e journée
Chine 7
Europe 5
États-Unis 5
Russie 4
Reste du monde 2
Inde 1 Ronde 5
Inde vs Russie 2-2
États-Unis vs Chine 1,5-2,5
Reste du monde vs Europe 1,5-2,5 Ronde 6
Russie vs Europe 1,5-2,5
Reste du monde vs Chine 0,5-3,5
États-Unis vs Inde 2,5-1,5 Classement après la 3e journée
Chine 11
Europe 9
États-Unis 7
Russie 5
Reste du monde 2
Inde 2 Ronde 7
États-Unis vs Russie 2,5-1,5
Inde - Reste du monde 2,5-1,5
Chine vs Europe 2,5-1,5 Ronde 8
Russie vs Chine 1,5-2,5
Europe vs Inde 2-2
Reste du monde vs États-Unis 1-3 Classement après la 4e journée
Chine 15
États-Unis 11
Europe 10
Inde 5
Russie 5
Reste du monde 2
Ronde 9
Reste du monde vs Russie 2-2
États-Unis vs Europe 1,5-2,5
Inde vs Chine 1,5-2,5 Ronde 10
Russie vs Inde 2,5-1,5
Chine vs États-Unis 1,5-2,5
Europe vs Reste du monde 2-2 Classement final après la 5e journée
Chine 17 (25,5)
États-Unis 13 (22)
Europe 13 (21,5)
Russie 6 (19)
Inde 5 (17,5)
Reste du monde 4 (14,5) Chine vs États-Unis à suivre en direct à 16h sur le site L'Equipe

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi