Eddie Jones devrait quitter son poste de sélectionneur de l'Angleterre mardi

Eddie Jones a pris la tête du XV de la Rose en novembre 2015. (F. Faugère/L'Équipe)

La fédération anglaise, qui a rencontré son sélectionneur Eddie Jones ce lundi après-midi, devrait l'évincer dans les prochaines heures.

C'est un lundi noir pour les sélectionneurs de rugby d'outre-Manche. En début de journée, la fédération galloise décidait de virer Wayne Pivac et de le remplacer par Warren Gatland, le technicien néo-zélandais, qui connaît bien cette fonction pour l'avoir occupée de 2007 à 2019. Dans l'après-midi, Eddie Jones, le patron du XV de la Rose, avait rendez-vous avec les dirigeants anglais pour débriefer la catastrophique année 2022, ses sept défaites en douze rencontres, dont deux concédées lors de la tournée automnale, contre l'Argentine (30-29) et l'Afrique du Sud (27-13).

lire aussi : Eddie Jones tout proche de la sortie

En se rendant à cette réunion, Eddie Jones, qui avait été nommé en 2015, ne se faisait guère d'illusions sur le sort que la fédération lui réservait, mais il avait l'intention de se battre, de défendre son bilan, et de prouver aux décideurs qu'il était sur la bonne voie, qu'il avait le matériel pour mener à bien une belle campagne lors de la prochaine Coupe du monde, celle qui aura lieu en France.

Ses arguments n'ont visiblement pas suffi à convaincre, c'est ce qu'il a confié à quelques proches à la sortie de cette longue entrevue, expliquant qu'il serait fixé mardi. Selon le Daily Mail, la fédération anglaise devrait entériner la décision en deux actes, mardi lors d'un conseil, et mercredi lors de la réunion du board. Une fédération qui a, de son côté, mené son enquête, garantissant même un total anonymat aux joueurs souhaitant s'épancher sur leur ressenti et sur les méthodes du technicien australien.

Steve Borthwick pressenti pour le remplacerÀ l'issue de la tournée, Bill Sweeney, le directeur général de la fédération, avait présenté ses excuses aux fans, et affiché sa déception, expliquant que l'équipe d'Angleterre n'avait pas les résultats qu'elle devait avoir...

lire aussi : Qui pour remplacer Eddie Jones comme sélectionneur de l'Angleterre ?

Pour succéder à Eddie Jones, un nom revient avec insistance, celui de Steve Borthwick, le coach de Leicester. Il est le grand favori. La semaine dernière, il n'avait pas vraiment l'intention de quitter son club en cours de saison. A-t-il changé d'avis ? Sera-t-il autorisé à jongler avec les missions ? Ou arrivera-t-il uniquement en juin, après la saison ? Si cette dernière option est privilégiée, quel staff gèrera le tournoi des 6 Nations ? Beaucoup de questions sans réponses. Une communication officielle serait attendue mercredi.

lire aussi : Toute l'actualité du rugby