Eddie Jones nouvel entraîneur de l'Australie

Eddie Jones entraînera les Wallabies (F. Faugère/L'Équipe)

Coup de tonnerre dans le rugby australien. Dave Rennie a été limogé de son poste d'entraîneur et sera remplacé par Eddie Jones.

Dave Rennie (59 ans) n'est plus l'entraîneur des Wallabies comme annoncé par Rugby Australia. Il sera remplacé par Eddie Jones, lui-même limogé de son poste à la tête du XV de la Rose en fin d'année, qui prendra ses fonctions le 28 janvier. Il a signé un contrat de cinq ans, soit jusqu'à la Coupe du monde 2027.

L'Australien de 62 ans n'arrive pas en terre inconnue puisqu'il a déjà occupé ce poste entre 2001 et 2005. Jones avait notamment emmené les Wallabies en finale de la Coupe du monde 2003, remportée par l'Angleterre au terme d'un match épique (20-17, a.p.). Il aura comme premier objectif celui de préparer son équipe à la Coupe du monde 2023, qui a lieu dans moins de huit mois en France (8 septembre-28 octobre).

« La profonde compréhension qu'a Eddie de notre système de rugby et sa connaissance de notre groupe de joueurs et de nos parcours permettront à l'équipe de passer au niveau supérieur. Eddie comprend instinctivement la façon australienne de jouer au rugby. Cela représente une opportunité de trouver un entraîneur d'une immense expertise et expérience dans les plus grandes compétitions, et nous ne voulions pas la manquer », a déclaré Hamish McLennan, président de la Fédération australienne de rugby.

« C'est une merveilleuse opportunité pour moi de rentrer en Australie et de mener ma nation à la Coupe du monde, a déclaré Jones, qui prendra ses fonctions le 29 janvier. Si nous pouvons avoir tout le monde en forme et en bonne santé, je suis sûr que nous pouvons aller en France et mettre fin à 24 ans de disette en Coupe du monde. »

Courtisé par plusieurs nationsDepuis quelques semaines, les spéculations allaient bon train sur la possibilité que Jones réintègre les Wallabies. Cependant, la semaine dernière, Rennie avait affirmé que « cela n'arriverait pas ». Son futur remplaçant venait en effet de mener l'Angleterre à sa pire saison depuis 2008, avec six test-matches perdus sur 12.

lire aussi : Toute l'actualité du rugby

Eddie Jones lui-même avait questionné le mois dernier sa capacité à rebondir et à reprendre la tête d'une nation lors d'une Coupe du monde, après plusieurs années éprouvantes. Mais « si quelqu'un vient me voir avec une offre que je ne peux refuser, alors je la prendrais en considération », avait-il cependant ajouté.

« La compréhension profonde d'Eddie de notre système de rugby et sa connaissance de nos joueurs et de leurs parcours vont élever l'équipe au niveau supérieur », a assuré Hamish McLennan. Le nouvel entraîneur des Wallabies aurait également été courtisé par d'autres nations comme le Japon et les États-Unis.