Edwige, Pineau... Les Françaises de l'étranger ont remporté tous les titres

Béatrice Edwige remporte la Coupe de Hongrie. (N. Luttiau/L'Équipe)

Coupe de Hongrie, Championnats roumain et slovène : les Bleues évoluant à l'étranger ont soulevé ce week-end de nombreux trophées.

« Seulement » vice-champion de Hongrie la semaine passée, devancé par Györ à la différence de buts particulière, Ferencvaros a pris sa revanche, dimanche, lors du Final Four de la Coupe de Hongrie. Passé près de la correctionnelle en demi-finales (25-24 aux t.a.b. contre Siofok), mené en première période (8-11), le club de Budapest a finalement dominé son meilleur ennemi en finale, 26-22, comme il avait déjà su le faire lors de leur dernier affrontement en Championnat.

L'internationale française Béatrice Edwige (utilisée en défense dimanche), arrivée au club en février, remporte ce trophée pour la deuxième fois de rang. Il n'y aura en revanche pas de doublé national pour la triplette de Györ Amandine Leynaud - Laura Glauser - Estelle Nze Minko (2 buts pour cette dernière en finale), à qui il reste cependant un objectif majeur : le Final Four de la Ligue des champions, les 4 et 5 juin, à Budapest (demi-finales face à Esbjerg).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Du suspense, il y en a eu aussi en Roumanie, où la Liga Florilor a trouvé son champion : le Rapid Bucarest, une première depuis 19 ans. Le deuxième club de la capitale s'est imposé à Valcea (3e), dimanche (35-27), et conserve un point d'avance sur son rival, le CSM Bucarest. Un premier titre pour la gardienne Julie Foggea, qui rejoindra Brest cet été, tandis que l'ancienne capitaine des Bleues Siraba Dembélé doit se contenter de la 2e place, après avoir remporté la Coupe de Roumanie une semaine plus tôt. Le Rapid est qualifié pour la prochaine C1 tandis que CSM devra passer par une invitation.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

En Slovénie, la concurrence était moindre, mais Krim Ljubljana, invaincu, a fait le travail et s'est adjugé un nouveau titre, le deuxième pour Océane Sercien-Ugolin (future joueuse de Kristiansand, en Norvège) et le premier pour Allison Pineau.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles