Les effectifs de Ligue 1 qui valent plus chers qu’en début de saison

Thomas
·2 min de lecture
Mercato Ligue 1
Mercato Ligue 1

Les équipes de la Ligue 1 se sont majoritairement bonifiées entre le début et la mi-saison 2020-21.

C’est pourtant le mercato le plus calme que nous ayons jamais observé en Ligue 1, malgré tout, la valorisation des équipes du championnat a significativement évoluée entre le début de la saison 2020-21 et la moitié désormais dépassée. Le comparatif ci-dessous est le nôtre, pris sur la base des données de Transfermarkt, que nous avons relevé au mois d’août et comparé à février.

L’OL, les Girondins et le SCO en baisse

Trois clubs sont à la baisse, c’est tout : l’OL, les Girondins et le SCO Angers. Cela s’explique d’abord par les départs dans l’hiver, notamment de Dembélé de Lyon à Madrid ou de Maja, Pablo, Loucif, Bemanga, de Bordeaux et d’Angers. Sinon, tous les autres collectifs progressent. Même ceux qui n’ont pas bougé dans l’hiver. Parce que l’estimation de Transfermarkt, revue tout à la baisse au début du confinement, a remonté depuis, surtout pour les jeunes joueurs. Récemment, nous observions par exemple, l’envolée du latéral parisien, Mitchel Bakker.

ASSE, OM et ASM ont le plus chamboulé les effectifs

Il n’y a toutefois pas de flambée partout. L’AS Monaco, après un départ poussif en Ligue 1, a trouvé son rythme de croisière avec son collectif chargé. Certes, il a été réduit en nombre, mais cet hiver encore, le club princier s’est offert les services de Krépin Diatta, pour 20 millions d’euros payés au Club Bruges. Il est la recrue la plus chère de janvier en France, mais même avec lui, la valorisation de l’ASM ne progresse « que » de 0,24%. Et à peine plus pour l’Olympique de Marseille voisin, qui a le plus renouvelé son effectif sur ce dernier mercato. Avec eux l’AS Saint-Etienne qui gagne près de 10 points

Comparatif de la valeur marchande des équipes de L1 entre le début et la mi-saison 2020-21

Club

Valeur marchande en août

Valeur marchande en février

Différence

Paris SG

793,45 M€

869,2 M€

+ 9,55 %

Olympique Lyonnais

358,93 M€

323,25

– 9,94 %

AS Monaco

311,75 M€

312,5 M€

+ 0,24%

Voir le tableau complet en page 2