Eh, Fernando Santos, t'aurais pas oublié Beto ?

Norberto Bercique Gomes Betuncal, dit Beto, n'espérait certainement pas grand-chose, lorsque Fernando Santos a annoncé la liste des 26 qui allait disputer les deux derniers matchs de la phase de poules de la Ligue des nations. Et pour cause : à 24 ans, il ne compte aucune sélection en équipe du Portugal. Difficile, de toute façon, de se faire une petite place au soleil au beau milieu de Cristiano Ronaldo, Diogo Jota, João Félix, Rafa Silva ou Rafael Leão. Pourtant, si Ricardo Horta (SC Braga) et Pedro Neto (Wolverhampton) y sont parvenus, pourquoi pas lui ? Après tout, cela fait environ 9 mois que Beto Betuncal monte en puissance du côté de l'Udinese. Et le joueur réalise un début de saison à l'image de son club : explosif. Les Frioulans trustent en effet la troisième place du classement, à un point du duo Naples-Atalanta, et ont déjà cassé la figure de la Roma (4-0) et de l'Inter (3-1). Beto, lui, s'est affirmé comme le terminal offensif de…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com