El Shaarawy-Salah, la Rome des pharaons

SO FOOT

La célébration n'avait pas échappé à l'œil des médias transalpins. Le 4 mars 2016, la Roma humiliait la Fiorentina 4 à 1 à l'Olimpico, grâce à une prestation majuscule de son duo El Shaarawy-Salah. Et les deux attaquants, déjà complices, s'empressaient de former un triangle avec leurs doigts pour célébrer un but, évoquant ainsi une pyramide de l'Égypte ancienne. Un peu plus d'un an plus tard, rien n'a changé ou presque. L'ancien Milanais, bien que parfois remplaçant, continue de prendre son pied au sein de l'attaque de la Roma avec son pote Salah, auquel il a offert deux passes décisives face à Pescara le week-end dernier. Et la Louve célèbre une fois de plus l'entente naturelle qui semble animer son duo de pharaons. Même si, loin du pré, les deux hommes entretiennent une relation fondamentalement différente avec l'Égypte, la faute à des caractères et parcours sensiblement différents.

El Sha et sa "…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages