Elena Rybakina balaie Simona Halep et rejoint Ons Jabeur en finale à Wimbledon

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Elena Rybakina disputera samedi sa première finale en Grand Chelem. (P. Lahalle/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Très agressive et impressionnante de constance, Elena Rybakina n'a laissé aucune chance à Simona Halep, dominée 6-3, 6-3. La Kazakhe se qualifie ainsi pour sa première finale de Grand Chelem, où elle affrontera samedi Ons Jabeur.

Excellente à la relance, Simona Halep avait jusqu'alors remporté 54 % de ses jeux de retour dans cette édition de Wimbledon. En demi-finale, jeudi, face à Elena Rybakina, la Roumaine n'a réussi qu'un seul break (qui n'était en fait qu'un débreak). Cette stat implacable résume presque à elle seule la domination sans partage de la 23e mondiale, qui a survolé la partie 6-3, 6-3, en 1h15.

Rybakina devient ainsi la première Kazakhe à se qualifier pour une finale de Grand Chelem. Elle y affrontera samedi Ons Jabeur, victorieuse de Tatjana Maria en début d'après-midi (6-2, 3-6, 6-1) et qui, elle aussi, découvrira le match pour un titre majeur.

lire aussi

Le film du match

Impuissante (ou presque) en retour, Halep souffrit tout autant sur ses jeux de service. Elle dut ainsi attendre le troisième jeu du deuxième set pour en gagner un sans avoir à effacer des balles de break.

Une victoire en deux tournois avant Wimbledon

Breakée d'entrée (2-0), elle aurait même pu subir une « bulle » dans le premier set. Elle dut en effet gommer une balle de double break à 3-0, deux autres à 4-1 et une balle de set à 5-2. Trop inoffensive sur sa deuxième balle, Halep laissait le champ libre à sa rivale, qui attaquait le point dès son premier coup de raquette. Bousculée, sans cesse sur les talons, la Roumaine cédait le premier acte en 37 minutes.

Rebelote dans la deuxième manche, où Halep céda d'entrée son service en commettant deux doubles fautes d'affilée. Sans un jeu étrangement caviardé par quatre fautes directes à 2-1, Rybakina aurait là encore survolé le set. Mais le retour miraculeux de Halep à 2 partout ne fut suivi d'aucun effet. Une nouvelle paire de doubles fautes lui coûta son engagement dans la foulée. À 3-5, la Roumaine commit sa neuvième double. Un imparable retour gagnant en revers mit un terme à la demie.

Largement supérieure au service, agressive sur ses jeux de retour, Rybakina n'a laissé aucune ouverture à la championne de 2019 et mis un terme à une série de 12 succès d'affilée sur gazon. Un Wimbledon jusqu'alors parfait pour une joueuse qui n'avait gagné qu'un match sur cette surface lors de ses deux tournois de préparation.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles