Elfyn Evans gâté par la nature pendant son confinement !

Guillaume Navarro
motorsport.com

Les stars du monde du rallye voient, comme tout le monde, leur quotidien chamboulé. Mais pour certains athlètes, la période est un peu moins difficile à passer que pour d'autres : c'est le cas du pilote Toyota , actuel second du championnat à huit points de Sébastien Ogier et 12 points devant Thierry Neuville après trois manches disputées. Celui qui est copiloté par Scott Martin profite de son environnement naturel gallois pour tout de même se maintenir en forme, notamment avec son VTT dans le magnifique parc montagneux de Snowdonia.

La montée en puissance d'Evans en WRC fut nette, l'an dernier. Cinquième ex-æquo avec Andreas Mikkelsen au terme de la saison, c'est en force que l'actuel meilleur pilote de rallye britannique est arrivé en 2020 : troisième au Monte-Carlo, vainqueur en Suède et quatrième au Mexique, il attend maintenant avec impatience que la pandémie de COVID-19 régresse et que les conditions permettent de nouveau au WRC de tenir des manches pour reprendre le match engagé contre son équipier français.

"C'est une période vraiment étrange, mais j'ai vraiment de la chance là où je vis", reconnaît le pilote de 31 ans originaire de Dolgellau. "Ici, au Royaume-Uni, nous sommes autorisés à sortir de la maison une fois par jour pour faire de l'exercice et, dès la porte d'entrée de ma maison, à la limite de la ville, j'ai de superbes parcours de course à pied et de vélo qui me mènent tout droit dans les collines."

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce
<span class="copyright">Motorsport.com</span>
Motorsport.com

Motorsport.com

"Le VTT est un excellent exercice et c'est l'une des parties de mon programme d'entraînement que j'apprécie vraiment. On ressent à la fois la fatigue physique et le besoin de rester concentré. Choisir son chemin de hors-piste comporte également un élément qui a un rapport avec ce qui se passe dans la voiture de rallye. Le centre local des pistes est fermé mais il y a un très bon terrain naturel tout près de chez moi et la chaleur récente a été un gros, gros bonus."

Evans combine au VTT des séances régulières de gymnastique et de musculation dans son jardin. Il se dit encore plus en forme qu'il ne l'est habituellement à ce stade de la saison du WRC. "Normalement, cette période est marquée par de nombreux voyages, alors qu'être à la maison tous les jours me permet de me concentrer sur l'aspect physique", remarque-t-il.

<span class="copyright">Motorsport.com</span>
Motorsport.com

Motorsport.com

L'envie de reprendre avec une auto performante

Bien qu'il tire le meilleur parti du verrouillage actuel, prolongé jusqu'au 1er juin au Royaume-Uni, la pause forcée que connaît le calendrier est néanmoins une interruption frustrante pour le Gallois, d'autant plus qu'il a réalisé cette année son meilleur début de campagne, avec son nouvel employeur japonais. Entré dans l'Histoire en février en devenant le premier pilote britannique à gagner en Suède − un exploit que ni n'ont réussi malgré leurs titres mondiaux −, il a également brièvement mené le championnat.

"C'est un bon début d'année, c'est certain", sourit-il "On cherche toujours à voir ce qu'on aurait pu faire mieux − et avec le recul, on a connu quelques frustrations − mais dans l'ensemble c'est de loin le meilleur début de championnat que j'aie jamais connu."

En théorie, la manche portugaise de ce mois de mai ayant été annulée et les manches en Argentine et en Italie ayant été reportées à une date restant à préciser, la prochaine épreuve du WRC pourrait être le Safari Rally, au Kenya, prévu pour la mi-juillet. L'accès au pays étant toutefois encore très incertain, une décision est attendue cette semaine.

"Je sais que tout le monde travaille dur pour maximiser ce qui reste de l'année, mais ce n'est pas facile car il y a énormément de facteurs majeurs à prendre en compte en ce moment. Je veux vraiment reprendre le volant le plus vite possible", commente celui qui rêve maintenant d'une fin de saison aussi fructueuse que l'a été le début.

À lire aussi