Eliesse Ben Seghir, le baptême princier

Forcément, pour un entraîneur, il est plus facile de commenter un coaching quand il se révèle bon. Et évidemment, l'analyse d'un technicien est plus sérieusement écoutée lorsque ce dernier explique un remplacement qui a manifestement renversé un match. Même s'il s'agit de la sortie de son meilleur buteur et capitaine, comme l'est Wissam Ben Yedder à Monaco. "On avait tactiquement besoin d'un joueur supplémentaire dans l'entrejeu, et donc de jouer avec trois milieux. Car Wissam et Breel (Embolo) ensemble, ce n'était pas assez dans les courses ni dans les efforts défensifs. À cause de ça nous avions des problèmes derrière", a ainsi précisé ce mercredi Philippe Clement pour Prime Video à propos de l'entrée à la pause d'Eliesse Ben Seghir, inconnu au bataillon, à la place de son homme phare.

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com