Elisabeth Borne se confie sur son quotidien à Matignon : "C'est intense"

Le 19 juin 2022, le couperet tombe : Ensemble ! perd sa majorité absolue à l'Assemblée nationale. La coalition menée par Emmanuel Macron obtient 245 sièges, contre 131 pour la Nupes et 89 pour le Rassemblement national. Pendant que les résultats des élections législatives font les gros titres, Elisabeth Borne remet à Emmanuel Macron sa démission. Nommée le 16 mai 2022 à Matignon, son mandat de Première ministre aurait pu être de courte durée... sauf qu'Emmanuel Macron la refuse. Dans une interview accordée à LCI et enregistrée depuis son bureau jeudi 23 juin 2022, Elisabeth Borne s'est confiée sur le quotidien à Matignon. "Est-ce que vous vous dites , c'est l'enfer de Matignon ?", lui demande Ruth Elkrief. Ce à quoi l'ancienne ministre du Travail a répondu sans équivoque : "Je vous le confirme : c'est intense. Mais je ne suis pas vraiment surprise parce que j'ai eu l'occasion de passer quelques années comme conseillère ici." Elle poursuit : "On est là pour régler tous les problèmes qui n'ont pas pu se régler auparavant dans un ministère. Il y a beaucoup de sujets qui peuvent remonter ici et généralement ce ne sont pas des sujets simples."

Au sujet de la demi-défaite d'Emmanuel Macron aux législatives, en perdant la majorité absolue, Elisabeth Borne s'est voulue optimiste. "Je ne sais pas si on peut dire qu'il a perdu, on reste le premier groupe à l'Assemblée, a-t-elle estimé. Face à cette situation, on doit continuer à réfléchir pour faire avancer notre pays, ce qui veut dire (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles