Elise Kissane, footballeuse et infirmière : " Sans les hôpitaux, on ne pourrait pas aller bien loin "

SO FOOT
·1 min de lecture

L'épidémie de coronavirus a permis de mettre en lumière les conditions dans lesquelles, vous infirmières, travaillez. Des conditions souvent précaires...
Oui, c'est ce qu'on voit à la télé : nous n'avons pas les moyens techniques et humains pour répondre à la demande des patients. C'est frustrant car initialement, on est là pour soigner les gens et leur procurer du bien-être. Quelque chose qu'on ne peut pas faire... Par exemple, ça arrive parfois que des patients restent au lit pendant une semaine parce qu'on n'a pas le matériel pour les lever.

"Ça arrive parfois que des patients restent au lit pendant une semaine, parce qu'on n'a pas le matériel pour les lever. "

On sait que ce n'est pas bon, ça rend les gens dépendants et ils perdent en autonomie. Ce sont des choses difficiles pour nous. Pour le Covid, on a peiné à avoir des…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com