Les emplois précaires et mal rémunérés dopés par le ralentissement économique, s’inquiète l’OIT

Inégalités - Davantage de personnes risquent d’être précipitées dans la pauvreté

Les inégalités, déjà exacerbées par la crise du Covid-19, s’accentuent encore plus. L’essoufflement actuel de l’économie mondiale va contraindre davantage de travailleurs à accepter des emplois mal rémunérés, précaires et dépourvus de protection sociale, a averti l’OIT ce lundi. L’Organisation internationale du travail prévoit également une légère augmentation du chômage mondial cette année, d’environ 3 millions de personnes, pour atteindre 208 millions (taux de chômage mondial de 5,8 %), marquant une inversion de la baisse observée de 2020 à 2022.

En outre, en raison de l’inflation, comme les prix augmentent plus vite que les revenus nominaux du travail, davantage de personnes risquent d’être précipitées dans la pauvreté, selon le rapport que l’OIT consacre chaque année à l’emploi. Cette tendance vient s’ajouter aux baisses importantes de revenus constatées pendant la crise du Covid-19.

Episode de « stagflation »

De nouvelles tensions géopolitiques, le conflit en Ukraine, la reprise inégale après la pandémie et la persistance de goulets d’étranglement dans les chaînes d’approvisionnement mondiales « ont créé les conditions d’un épisode de stagflation, conjuguant simultanément inflation élevée et faible croissance, pour la première fois depuis les années 1970 », constate le rapport.

« Les prévisions de ralen(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Emploi : Comment définir la (juste) rémunération de salariés à domicile
Carburant : Les travailleurs les plus modestes peuvent demander l’indemnité de 100 euros à partir de ce lundi
Une pizzeria belge poste une (fausse) offre d’embauche à 15.000 euros par mois
Bordeaux : Une « maison » pour les plus de 2.000 livreurs à vélo qui écument la ville
Allemagne : Deux millions d’emplois vacants faute de main-d’œuvre, selon le patronat

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles