Enfance, couple, travail… Les femmes premières victimes des violences

Enfance, couple, travail… Les femmes premières victimes des violences

etude - Avant 15 ans, plus d’une femme sur cinq (21 %) déclare avoir subi de la violence dans sa famille, qu’elle soit de nature psychologique, physique ou sexuelle

Depuis leur enfance jusqu’à l’âge adulte, en couple et au travail, les femmes sont plus fréquemment victimes de violences physiques, psychologiques et sexuelles que les hommes. C’est ce que nous apprend la vaste étude Genese (Genre et sécurité) dévoilée lundi par le ministère de l’Intérieur (lire encadré).

Avant 15 ans, plus d’une femme sur cinq (21 %) déclare avoir subi de la violence dans sa famille, qu’elle soit de nature psychologique, physique ou sexuelle. Les hommes sont 17 %. Dans et hors de la sphère familiale, les femmes restent toujours plus exposées aux violences, notamment sexuelles, que les hommes (6 % ou 5 % contre 2 %). Enfin, quand elles sont en couple, les femmes sont trois fois plus nombreuses que les hommes à déclarer une agression physique ou sexuelle par leur conjoint que les hommes (15,9 %, soit 3,6 millions de femmes, contre 5,6 %).

Les violences sexuelles cinq fois plus fréquentes chez les femmes

« Les femmes cumulent une plus grande diversité de situations violentes, rapportent plus fréquemment les types de violences potentiellement les plus graves et subissent des faits sur des durées et à des fréquences plus élevées que les hommes », note l’étude. Les violences sexuelles sont ainsi cinq fois plus fréquentes chez les femmes (16,8 %) q(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Violences faites aux femmes : Des défilés prévus samedi contre « l’impunité des agresseurs »
Grossophobie : « Le rêve peut exister dans les corps gros », veut prouver Kiyémis
Le cycle menstruel enfin pris en compte dans la course à la performance au haut niveau ?