Les enfants d'Andrea Agnelli n'aiment pas le football

SO FOOT
·1 min de lecture

Andrea Agnelli tient à sa "refonte" des compétitions européennes. Le président de la Juventus et de l'Association européenne des clubs y tient même beaucoup. Et pour convaincre son monde, l'héritier a des arguments massues, qu'il a une nouvelle fois exposés le 27 janvier dernier, lors de l'e-think sport 2021 organisé par News Tank, un think tank français dont l'ambition est "d'aider les équipes de direction à décider en toute connaissance". Et surtout, à beaucoup thinker. Pour convaincre le monde qu'une Superligue européenne va dans le fameux sens de l'histoire, Andrea Agnelli a décidé de le prendre par les sentiments. "Est-ce que nous voulons appréhender le futur avec un regard nostalgique ou progressiste ? a commencé par interroger le barbu. Il est de notre devoir que le football reste, dans les prochaines décennies, le sport le plus populaire au monde. (...) Nous avons une audience beaucoup…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com