Les enfants de Romain Grosjean traumatisés par son accident

·2 min de lecture

Dans une interview accordée à «L’Equipe», le pilote de Formule 1 Romain Grosjean revient sur son terrible accident et la réaction de ses proches.

Le 29 novembre dernier, Romain Grosjean est passé tout près de la mort. Victime d’un accident lors du Grand Prix de F1 du Bahreïn, sa voiture a pris feu alors qu’il était encore piégé à l’intérieur. Par miracle, il a réussi à s’extraire du véhicule et à s’en sortir avec uniquement des brûlures aux mains. S’il a à plusieurs reprises raconté cette épreuve, il a de nouveau pris la parole ce week-end au cours d’une interview croisée dans «L’Equipe» avec le navigateur Kevin Escoffier, qui a lui-même évité le pire sur le Vendée Globe.

Alors que Romain Grosjean espère un jour reprendre le volant – il a pris sa retraite en Formule 1 mais espère trouver d’autres défis à sa taille – il explique dans le quotidien sportif que ses enfants - deux garçons et une fille - ne sont pas du même avis. Ses deux garçons sont encore sous le choc, eux qui ont vu les terribles images de leur père piégé dans les flammes. «Pour les enfants, c'est plus compliqué», commente le champion français. Il explique ainsi que le petit Simon, âgé de 5 ans, «se réveille la nuit en pensant que la maison brûle». Sacha, son grand frère de 7 ans, aimerait lui voir son père pratiquer un sport moins dangereux. «Le grand m'a proposé de changer de sport de faire du tennis, comme on fréquente beaucoup Gaël Monfils, qui est voisin, ou alors de devenir artiste».

Mais impossible pour ce passionné de dire adieu à la course automobile. Il confie que son épouse, la journaliste Marion Jollès, «sait que si je ne fais pas de course auto, je vais devenir insupportable». «Je ne suis pas encore mûr, mais je ne veux plus faire souffrir ceux qui m’aiment», reconnaissait-il toutefois auprès de Paris Match fin décembre. «Les enfants ont besoin d’un papa vivant mais aussi d’un papa(...)


Lire la suite sur Paris Match