Enner Valencia, héros et MVP de Qatar-Équateur

Il existe désormais un point commun entre Eusébio, Paolo Rossi, Oleg Salenko et Enner Valencia : tous ont marqué cinq à six buts consécutifs lors de leurs sélections en Coupe du monde. Après la Suisse et un doublé contre le Honduras en 2014, le capitaine de la Tri est sorti de sa boîte pour remettre le Qatar à sa place. Un penalty qu'il a lui-même provoqué, puis un coup de tête en extension sur un bonbon d'Angelo Preciado l'ont empêché de ressasser un premier pion hors-jeu dès le début des hostilités. Oui, Enner était vénère d'entrée.

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com