Enquête ouverte après les chants racistes contre Vinicius lors du derby de Madrid

Enquête ouverte après les chants racistes contre Vinicius lors du derby de Madrid

Le parquet de Madrid a lancé une procédure pour identifier les responsables des chants racistes à l'encontre de Vinicius, lors du derby entre l'Atlético et le Real dimanche dernier (1-2).

Selon la radio COPE vendredi, le parquet de Madrid a ouvert une enquête afin d'identifier les supporters de l'Atlético de Madrid qui ont entonné des chants racistes à l'encontre de Vinicius Junior, l'attaquant du Real Madrid. Des incidents qui se sont produits avant le derby, à l'extérieur du Civitas Metropolitano, puis pendant le match, dimanche dernier en Liga (1-2).

Quatre jours plus tôt, lors de l'émission El Chiringuito, un agent de joueurs avait déclaré que Vinicius devrait arrêter de « faire le singe » lors de ses célébrations de buts. Des propos qui avaient indigné les Brésiliens, Neymar en tête.

Selon la radio, le parquet demande notamment à la police d'établir si les « chanteurs » entretiennent des relations avec des groupes violents. La procédure lancée intervient après une plainte du Mouvement contre l'intolérance (Movimiento contra la Intolerancia) visant les injures proférées avant la rencontre. La police a déjà identifié trois suspects.