Une enquête ouverte après les cris racistes contre Victor Osimhen (Naples) dans le stade du Hellas Vérone

Victor Osimhen, saluant ses supporters après la victoire de Naples face à l'Hellas Vérone. (M. Maraviglia/IPP)

Lors de la victoire de Naples sur la pelouse du Hellas Vérone lundi (5-2), Victor Osimhen a été victime d'insultes racistes de la part des supporters véronais. Une enquête a été ouverte le lendemain.

La Ligue italienne de football a annoncé mardi l'ouverture d'une enquête après les insultes racistes des supporters de l'Hellas Vérone envers l'attaquant Naples Victor Osimhen lors du match de Serie A lundi. Le club véronais a également écopé d'une amende de 12 000 euros pour des entonnés à l'encontre des tifosi napolitains.

Auteur du deuxième but de Naples lundi (45e+3), le Nigérian avait déjà été la cible l'an passée de cris racistes dans ce même stade, descendant du virage des ultras. Sans citer Victor Osimhen, le juge sportif de la Ligue estime nécessaire que des investigations soient menées « pour spécifier les secteurs d'où sont partis les premiers chants de discrimination raciale ».

La saison dernière, après des chants racistes envers Victor Osimhen, mais aussi son coéquipier de l'époque Kalidou Koulibaly, aujourd'hui à Chelsea, le club du Hellas Vérone avait été condamné à disputer une rencontre avec un virage fermé.

lire aussi

Toute l'actualité du championnat d'Italie