Une enquête ouverte après des incidents dans la tribune des supporters de la Juventus

Les joueurs de la Juventus, lors de la défaite contre le PSG mardi (1-2). (P. Lahalle/L'Équipe)

Des vidéos circulant sur les réseaux sociaux montrent des supporters turinois effectuer des cris de singe ou des saluts nazis lors du PSG-Juventus de mardi (2-1). La Préfecture de police a annoncé mercredi qu'une enquête était ouverte.

Des vidéos peu flatteuses pour une ultra-minorité de supporters de la Juventus Turin, battue mardi par le PSG (2-1), circulent sur les réseaux sociaux. On voit notamment un jeune homme présent dans le parcage du Parc des Princes réservé aux fans de la « Vielle Dame » imiter un singe et crier. Deux saluts nazis ont également été filmés par les smartphones.

Ce mercredi, la Préfecture de Police annonce sur son compte Twitter que « quatre individus ont été identifiés par vidéo puis interpellés hier soir par les services de police pour provocation publique à la haine raciale dans le cadre d'une enceinte sportive, à l'occasion du match de football PSG-Juve. Une enquête est ouverte. »

Ce n'est pas la première fois que des suiveurs de la Juve se distinguent par leur comportement. Au regard d'une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, les dirigeants du club transalpin avaient lancé une procédure en début de saison passée pour identifier l'auteur d'insultes racistes à l'encontre du gardien français Mike Maignan.