Entrée réussie pour Kristina Mladenovic au premier tour des qualifications pour l'Open d'Australie

Kristina Mladenovic verra le 2e tour des qualifications à Melbourne. (Rob Prange/AFP7/PRESSE SPORTS/PRESSE SPORTS)

Kristina Mladenovic s'est imposée face à l'Australienne Maddison Inglis (6-3, 3-6, 6-4) au premier tour des qualifications de l'Open d'Australie 2023. Elle affrontera l'Espagnole Marina Bassols Ribera au deuxième tour.

L'année dernière, Kristina Mladenovic avait quitté Melbourne de la meilleure des manières : avec un trophée dans ses valises, remporté en double mixte avec le Croate Ivan Dodig. Cette année, la Française arrive pour disputer le premier Grand Chelem de la saison sans avoir joué de tournoi auparavant : « C'était difficile de rentrer sur le terrain aujourd'hui sans match de préparation, mais je suis contente de l'issue de la rencontre », a-t-elle déclaré après sa victoire. « J'ai plutôt bien démarré, en menant 5-0 dans la première manche, je pense que je suis bien rentrée dans le match tactiquement et je l'ai tout de suite dérangée avec mon plan de jeu, mes variations », analysait-elle.

lire aussi : Les résultats des Français en qualifications

Malgré une entame solide, Mladenovic a connu une baisse de régime dans le deuxième set : « elle a commencé un peu à comprendre ma stratégie et elle s'est adaptée. Le tennis, c'est un peu le jeu du chat et de la souris : on apporte un plan de jeu et l'adversaire répond plus ou moins bien ».

Mais « Kiki » Mladenovic a profité des imprécisions de son adversaire pour prendre le dessus : avec 43 fautes directes, dont 22 en coup droit, Maddison Inglis a laissé filer la rencontre. Pourtant, elle aurait pu être pliée bien plus tôt si Mladenovic avait converti davantage de balles de breaks (31 % de réussite dans ce secteur). Mais comme elle le dit elle-même, ce n'est jamais évident de jouer les Australiens à domicile : « Maddison Inglis est une très bonne joueuse, je me souviens l'avoir regardée l'année dernière, elle avait atteint le troisième tour du tableau final. C'était un joli challenge pour un premier simple pour moi cette saison. »

lire aussi : Vidéo : les enjeux de la saison 2023

Son objectif à Melbourne : aller le plus loin possible ! « Idéalement, bien sûr, je voudrais passer les qualifications. Ce serait un joli début. Mais, c'est mon tout premier tournoi de l'année, donc c'est un peu difficile d'avoir des attentes particulières. Mon but c'est vraiment d'essayer de construire jour après jour pour retrouver petit à petit le tennis que j'ai envie de produire. » Et si la Française s'est déjà imposée à l'Open d'Australie en double (en 2018 et en 2020 avec Timea Babos), et en double mixte (en 2014 avec Daniel Nestor et en 2022 avec Ivan Dodig), elle n'a encore jamais dépassé le troisième tour de la compétition en simple.