Equipe de France: après ses blessures, Coman a eu "peur que son corps ne soit pas assez solide"

Il aurait dû faire partie de l’aventure en Russie. S’il avait été à 100% de ses moyens, Kingsley Coman aurait très certainement été sacré champion du monde il y a un an et demi. Mais le dynamiteur du Bayern Munich a été privé de terrain en 2018. La faute à deux opérations de la cheville qui ont freiné son ascension et entamé un peu son moral. Au point de le faire sérieusement douter. "Pendant un petit moment, j’ai eu peur de me blesser à nouveau. C’est une peur...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi