Equipe de France, Coman : "Il n'y a rien au-dessus d'une Coupe du monde"

L'ailier des Bleus estime que la Coupe du monde est la compétition la plus prestigieuse de la planète. Coman espère être de la partie cet été.

Performant cette saison sous le maillot du Bayern Munich, Kingsley Coman a l'ambition d'aller loin. Alors qu'une "finale" se profile face au PSG, mardi à l'occasion de la dernière journée de la phase de groupe de la Ligue des champions, le joueur est revenu sur certaines de ses ambitions dans un entretien accordé à Téléfoot ce dimanche. 

"Le PSG ? C'est un candidat pour gagner (la Ligue des champions, ndlr), mais il n'y a pas d'équipe imbattable. (...) Ce sera un vrai test. Avec Carlo Ancelotti ? Ca allait moins bien. Il y avait, je pense, un peu de tension en interne. Ce ne sera pas un nouveau Bayern, mais le Bayern habituel, celui qui doit avoir pour objectif de gagner la Ligue des champions", a jugé Coman au sujet de l'évolution du Bayern Munich. Lors du match aller contre le PSG, le Bayern, alors dirigé par Carlo Ancelotti, avait aligné un onze privé de Boateng, Hummels, Robben et Ribéry, s'inclinant lourdement au Parc des Princes (3-0) et voyant dès le lendemain son entraîneur de l'époque licencié. 

Concernant ses prestations avec les Bleus, Coman estime qu'il a une certaine marge de progression : "Je ne trouve pas que j'ai fait des mauvais matches en sélection, mais vu l'équipe qu'on a c'est sûr que c'est mieux de réaliser de gros matches. (...) Je ne pense pas qu'aujourd'hui il y ait beaucoup de joueurs qui soient sûrs d'être dans les 23. Il y a beaucpup de joueurs du même profil et si je fais une grosse saison ici, au Bayern, je marquerais des points", a commenté le natif de Paris. 

Alors que se profile le Mondial en Russie, Coman a mis en exergue la dimension d'une telle compétition : "Une Coupe du monde, il n'y a rien au-dessus. C'est la compétition avec le plus de prestige. On ne la joue pas souvent. En rater une ça ferait mal, mais l'important c'est que la France gagne la Coupe du monde, peu importe les joueurs qui sont là."

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages