Equipe de France : Deschamps a menti, la vérité est rétablie sur Benzema

La Coupe du monde a pris fin il y a un peu plus de deux semaines dans l'euphorie et l'émotion avec une finale grandiose perdue par l'équipe de France contre l'Argentine. Mais le cas Karim Benzema continue de faire parler. Ecarté du groupe juste avant le début de la compétition, l'attaquant du Real Madrid suscite toujours de nombreuses interrogations. Et Daniel Riolo fait d'énormes révélations.

Alors que l'équipe de France a atteint la finale de la Coupe du monde, l'épisode concernant Karim Benzema a quasiment été oublié. Et pourtant, le mystère entoure toujours le départ de l'attaquant du Real Madrid juste avant le coup d'envoi du Mondial. Officiellement blessé, l'ancien Lyonnais n'était visiblement pas apte pour disputer la compétition. Mais quelques semaines après l'affaire, Daniel Riolo lâche d'énormes révélations.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

«Benzema était opérationnel pour les quarts de finale»

« Il est allé à Aspetar (Une clinique au Qatar, NDLR). Et effectivement, on lui a demandé de reprendre et de forcer à l’entraînement alors que lui ne voulait pas, toujours dans sa réflexion de la parfaite connaissance de son corps. Il a forcé un peu plus et il s’est reblessé. J’ai fait analyser ses radios, qui ont été divulguées sur les réseaux sociaux, par des médecins du sport. Et on m’a dit que c’était une forme de rechute. Et on m’a aussi…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com