Equipe de France - Eduardo Camavinga naturalisé français, une "très bonne chose" pour Didier Deschamps

Retenu pour la première fois en équipe de France Espoirs, Eduardo Camavinga a été titularisé pour le match contre la Géorgie, ce vendredi (21h).
Retenu pour la première fois en équipe de France Espoirs, Eduardo Camavinga a été titularisé pour le match contre la Géorgie, ce vendredi (21h).

Sensation de la première partie de saison en Ligue 1, Eduardo Camavinga s’est fait un nom en seulement quelques mois. Depuis sa masterclass réalisée contre le Paris Saint-Germain (2-1) au mois d’août, le nom du milieu de terrain de Rennes est sur toutes les lèvres, même celles des dirigeants les plus importants de la Fédération Française de Football.

À lire - PORTRAIT : qui est Eduardo Camavinga, la pépite de Rennes ?

Conscients que le prodige pourrait leur passer entre les doigts, ces derniers - en association avec le Stade Rennais - ont intensifié les procédures pour naturaliser Camavinga, qui a finalement obtenu la nationalité française le 31 octobre dernier . Désormais, la pépite peut donc jouer pour les différentes équipes de France !

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Avec les Espoirs ou les U19 ? Ce ne sera pas pour cette fois. Mais à terme, celui qui fêtera ses 17 ans dimanche viendra bien évidemment frapper à leur porte. Tout comme à celle des A ? Interrogé à ce sujet, Didier Deschamps n’a pas botté en touche.

Deschamps : "Camavinga est censé arriver un jour ou l'autre avec nous"

"Il est censé arriver un jour ou l'autre avec nous. Mais il y aura des étapes et notamment l'équipe de France Espoirs où il peut postuler. Sa naturalisation, c’est une très bonne chose pour le football français" , s’est réjoui DD, avant de calmer les esprits.

"Ça va vite pour lui, mais vous allez encore plus vite. C'est une bonne chose, on parle d'un jeune joueur qui arrive à être très bon avec son club à Rennes. Il a pratiquement le statut de titulaire, il est énormément utilisé par Julien Stéphan. On parle d'un très, très jeune joueur. Aujourd'hui, l'avenir est radieux pour lui" , a conclu Deschamps. Camavinga sait ce qu’il lui reste à faire.

À lire aussi