Equipe de France, Griezmann : "Pas le match de l’année, mais presque"

Antoine Griezmann attend avec impatience le choc de mardi soir entre sa sélection tricolore et celle de son pays d'adoption.

Il y a trois ans, juste après le Mondial au Brésil, l'Equipe de France avait affronté et battu l'Espagne au Stade de France. Antoine Griezmann avait été de la partie, mais cette confrontation lui a laissé un gout amer car il n'était pas au meilleur de sa forme. Pour les retrouvailles avec la Roja, mardi soir, le Mâconnais espère pouvoir livrer un meilleur rendement et cueillir surtout un nouveau succès de prestige avec l'Equipe de France.

EXCLU GOAL - Gameiro : "En France, je n'avais pas cette force"

Est-ce vrai qu'un transfert se prépare du côté de Manchester United ?

Je suis avec la sélection. Toutes les questions pour un transfert, je vais passer. Je suis là pour parler de France Espagne et rien d'autre.

L'équipe de France sera-t-elle forcément favorite pour la Coupe du monde ?

D'abord il faudra se qualifier parce que ce n'est pas encore fait. Après il faudra voir quel groupe on aura, qui sera notre adversaire en 8e et ainsi de suite. Il reste encore beaucoup de choses à faire. Comme dit mon coach en club, match après match. 

Les joueurs espagnols vous ont-ils parlé de la nouvelle génération française ?

Koke m'a envoyé un message pour savoir comment était Kylian (Mbappé). Je n'avais rien vu donc j'avais hâte moi aussi de le voir. On en parlera demain. Je suis très content de l'arrivée de ces nouveaux, ils donnent beaucoup à l'entraînement et c'est positif pour tout le monde. 

Justement, que pensez-vous de lui ?

Il a énormément de talent, certains disent que c'est peut-être le futur Thierry Henry mais il faut voir, chaque joueur est unique.

L'équipe de France peut-elle progresser en termes de jeu et si oui, dans quels domaines ?

On peut progresser partout, offensivement et défensivement, avec ou sans le ballon. On travaile beaucoup devant le but ou en défense. Ça va etre un beau match face à l'Espgagne et j'espère qu'on pourra développer notre jeu. 

Que représente ce match pour vous ?

Ce n'est pas le match de l'année mais presque, c'est un honneur de jouer contre la Roja et j'espère que nous serons en mesure de gagner.

Comment évolue l'Espagne, vous qui côtoyez les joueurs au quotidien ? 

Ça reste toujours le meme style de jeu. Ils ont un nouveau coach donc peut être une nouvelle tactique mais ça reste basé sur la possession de balle. Il faut trouver de nouveaux joueurs mais ça reste une grosse équipe qui je suis sûr sera là lors de la prochaine Coupe du monde.

Julien Quelen à Clairefontaine

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages