Equipe de France - Hugo Lloris vise un retour au mois de janvier

Eloigné des terrains suite à une blessure contractée avec Tottenham, Hugo Lloris, qui a été opéré, espère être de retour à la compétiticn en janvier.
Eloigné des terrains suite à une blessure contractée avec Tottenham, Hugo Lloris, qui a été opéré, espère être de retour à la compétiticn en janvier.

Capitaine de l'Equipe de France et portier de Tottenham, Hugo Lloris est actuellement éloigné des terrains à cause d'une terrible blessure contractée sur une action à priori anodine, en Premier League, face à Brighton. Opéré, l'ancien portier de l'OL et de l'OGC Nice a accordé un entretien à l'émission Téléfoot (TF1). 

Dans cet entretien diffusé ce dimanche matin, Hugo Lloris a confié vivre sa convalescence de manière plutôt positive. Une nécessité selon lui pour parvenir à revenir sur les terrains dans les délais désirés. "On prend les échéances avec optimisme et puis on avance tout simplement. En ligne de mire, c'est janvier. Donc, on fait ce qu'il faut pour revenir comme il se doit (...) À 32 ans, bientôt 33, on prend les choses différemment. J'en profite pour retrouver de la fraîcheur mentalement, psychologiquement". 

"On n'a pas le temps de trop cogiter"​

"On a laissé une chance que ça se cicatrise naturellement, mais au bout de quatre semaines on craignait pour la stabilité du bras pour le futur. Depuis le départ c'était prévu comme ça. Tout a été fait comme il se devait. Et moi, mentalement, tout de suite, il faut prendre le dessus, rester positif. On n'a pas le temps de trop cogiter", a ajouté le gardien de l'Equipe de France, qui devra de nouveau faire avec Steve Mandanda dans les cages ce dimanche (20h45) face à l'Albanie.

Plus tôt il reviendra, plus tôt Hugo Lloris sera en mesure de retrouver le niveau qui était le sien. Ce qui ne serait pas de trop pour les Bleus en vue de l'Euro 2020 qui se profile en juin prochain, tant le gardien de but avait joué un rôle crucial dans le sacre en Russie lors du Mondial 2018. 

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi