Equipe de France : L’Espagne ne digère pas la polémique Benzema, Deschamps se fait encore détruire

L’affaire Karim Benzema continue de faire grincer des dents. Selon son ancien agent, Karim Djaziri, le buteur du Real Madrid, touché à la cuisse gauche en début de Mondial, aurait pu revenir sur les terrains bien avant la finale. Sa mise à l’écart par Didier Deschamps suscite des débats enflammés en Espagne et certains journalistes n’hésitent pas à s’en prendre au sélectionneur de l’équipe de France.

Qui a raison, qui a tort ? Selon Guy Stéphan, adjoint de Didier Deschamps, la blessure de Karim Benzema à la cuisse était suffisamment grave pour exclure un retour avant la fin de la compétition. Une version contredite par Karim Djaziri, ancien agent de Benzema et resté proche du buteur madrilène. « Je pose ça là, mais avant ça j’ai consulté 3 spécialistes qui confirment le diagnostic que Benzema aurait pu être apte à partir des 8es pour au moins être sur le banc ! Pourquoi lui avoir demandé de partir si vite ' » avait-il interrogé.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

De gros doutes sur la blessure de Benzema

Plusieurs journalistes vont dans le sens de Karim Djaziri comme Romain Molina. Selon ce dernier, le staff du Real Madrid avait également émis des doutes sur la gravité de sa blessure. Visiblement irrité par le comportement de l’encadrement, Benzema avait pris sa retraite internationale, après la finale perdue en Argentine. En Espagne, cette affaire suscite la colère de certains observateurs…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com