Equipe de France : Comment Pogba est passé à côté de la Coupe du monde 2022

Pilier du titre de 2018, Paul Pogba est totalement passé à côté de la Coupe du monde 2022. Un échec qui prend naissance dès le mois de juillet, lorsque la Juventus avait conseillé une opération du genou à son joueur... qui a finalement opté pour un programme spécial qui n’a finalement fait qu’empirer les choses.

En Italie comme en France, on s’en mord les doigts. Auteur d’une année 2022 noire, Paul Pogba aurait pu changer avec une Coupe du monde au Qatar. La Juventus avait en effet tout prévu et dès le mois de juillet, avait conseillé à son joueur de se faire opérer au genou, afin de retrouver les terrains courant octobre. Finalement, rien ne s’est passé comme prévu.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Pogba aurait dû écouter la Juventus

Car Pogba n’a pas du tout suivi les conseils du staff médical de la Juventus, optant pour une thérapie conservatrice qui était censée le faire revenir très vite sur les terrains. Finalement, le milieu français s’est bien fait opérer, mais avec deux mois de retard et après avoir contredit son propre club, qui a été très agacé. Opéré courant septembre, sa convalescence a été allongée jusqu’au début novembre, mettant déjà en danger a présence à la Coupe du monde.

« La thérapie conservatrice ? Disons qu’elle n’a pas marché. Au contraire, la lésion s’est même aggravée »

Contacté par Tuttosport, le chirurgien…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com