Equitation - Concours complet - Accidents en concours complet : les chiffres sur la période 2008-2019

L'Equipe.fr
L’Equipe

Après plusieurs accidents spectaculaires dont certains avec issue fatale (tels les Français Maxime Debost en 2017 et Thais Meheust en 2019), la Fédération internationale (FEI) a publié les statistiques concernant chutes et blessures lors des épreuves de concours complet internationales sur la période 2008-2019. Le nombre de compétitions internationales de concours complet a augmenté de 428 à 758 par an. Mécaniquement, le nombre des engagés a donc lui aussi augmenté passant de 14 268 à 20 921 par an. Les concurrents dans des épreuves une et deux étoiles constituent près de la moitié du total, les trois et quatre étoiles représentent respectivement 32,1 % et 18,3 %. Toute l'actualité de l'équitation Côté sécurité, 1 166 chutes ont été enregistrées l'an passé, sur 20 921 partants, soit un peu plus que la moyenne de la période 2008-2019 (5,45 %). Concernant ces incidents, 882 étaient une chute de cavalier, 282 une chute du cheval. Les chutes avec rotation de la monture (risque principal pour un couple) ont diminué, passant de un « panache » pour 322 partants en 2008, à un pour 805 partants en 2019. S'agissant des blessures, les blessures graves sont celles qui, de l'avis du médecin, nécessitent une hospitalisation pour traitement immédiat (hormis fractures de la clavicule ou du poignet). En 2019, 35 de ces blessures ont été répertoriées. Sur 2008-2019, un couple a risqué une blessure grave tous les 18 418 obstacles. Une blessure grave a été recensée tous les 594 partants et une chute fatale tous les 21 567 partants. Une chute sans blessure est survenue tous les 20 partants.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi