Equitation - Coupe des Nations - Quitte ou double pour les Bleus en finale de la coupe des Nations à Barcelone

·2 min de lecture

Huitième aux JO et sixième à l'Euro, l'équipe de France, dans une composition inédite, veut oublier ces résultats décevants à l'occasion de la finale de la coupe des Nations à Barcelone, qui débute vendredi. Traditionnellement, le « mercato » des chevaux connaît un gros coup de chaud quelques mois avant les Jeux olympiques. Rarement après. Cette fois pourtant, le coup de sifflet final des JO n'a curieusement pas mis un terme à la période des ventes retentissantes. Ainsi pour ce qui concerne la France, juste après avoir participé avec son cavalier aux Jeux de Tokyo, le très prometteur hongre gris Berlux Z quittait-il les écuries de Simon Delestre, rejoignant celles d'un élève de l'Irlandais Cian O'Connor. Premier coup dur pour les Bleus. O'Connor déplume les Bleus À Tokyo, Nicolas Delmotte (12e en individuel) avait été contraint de se retirer des Jeux, son hongre Selle français Urvoso du Roch souffrant de coliques avant la finale par équipes. Le couple vedette devait donc faire sa grande rentrée vendredi avec les Bleus, en finale de la coupe des Nations Longines à Barcelone. Ce ne sera pas le cas : l'alezan vient d'être vendu. Il aurait pris la direction des écuries de... Cian O'Connor. Du coup, la France aligne au Real Club de Polo une équipe encore jamais vue où le seul couple ayant participé aux Jeux de Tokyo, Mathieu Billot et Quel Filou 13, est réserviste et constituera une cartouche éventuelle pour la grande finale de dimanche. En lice donc vendredi : une formation inédite alliant des pilotes très expérimentés (telle la championne olympique 2016 Pénélope Leprevost) et d'autres faisant leur début à ce niveau (le très prometteur Grégory Cottard). lire aussi Comment le cavalier français Grégory Cottard révolutionne l'équitation Face à des Bleus en quête d'un gros résultat leur permettant de sauver leur saison, les treize meilleures équipes au monde sont présentes à l'occasion de cette 109e édition du concours de Barcelone, cadre pour la huitième fois de la finale de la coupe des Nations. Parmi ces formations-là figurent notamment l'équipe suédoise titrée aux JO de Tokyo, les Suisses nouveaux champions d'Europe et l'Allemagne avec comme chef de file le numéro un mondial Daniel Deusser. Quant aux Néerlandais, ils aligneront notamment Maikel van der Vleuten, médaillé de bronze individuel aux JO japonais. Grosse bataille en perspective... Finale de la coupe des Nations à Barcelone Vendredi : tour de qualification.
Samedi : épreuve de classement pour les nations de 9 à 14.
Dimanche : finale à 8, en direct sur l'Équipe live.

NATIONS ENGAGÉES
: Allemagne, Belgique, Brésil, Canada, États-Unis, France, Grande-Bretagne, Irlande, Italie, Norvège, Ouzbékistan, Pays-Bas, Suède, Suisse et Espagne.

SÉLECTION FRANÇAISE
: Pénélope Leprévost (Excalibur de la Tour Vidal*GFE), Grégory Cottard (Bibici), Marc Dilasser (Arioto* du Gevres), Olivier Robert (Vivaldi des Meneaux).
Réserviste : Mathieu Billot (Quel Filou 13). lire aussi Toute l'actualité de l'équitation

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles