Equitation - Eiffel Jumping - Dernier tour de piste pour Rahotep de Toscane et Philippe Rozier au Longines Paris Eiffel Jumping

·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Champion olympique ensemble à Rio en 2016, l'étalon de Philippe Rozier, Rahotep de Toscane a fait son dernier tour de piste ce samedi au pied de la tour Eiffel pour lors du Paris Eiffel Jumping. Fraîchement retraité en avril dernier, l'étalon gris de 16 ans a foulé pour la dernière fois une piste de concours avec son cavalier, Philippe Rozier accompagné de Roger-Yves Bost, Pénélope Leprévost, ses propriétaires Christian et Denyse Baillet ainsi que sa groom, Maud Ligouzat.

Cette fois Rahotep n'a pas passé de barres, mais a reçu un hommage pour sa grande carrière à l'occasion d'un tour d'honneur et d'un dernier bain de foule devant le public parisien venu nombreux pour le champion olympique, comme un symbole avant les JO de Paris 2024.

« On a tout fait ensemble, en partant de zéro et on a fini champions olympiques [...]. Je voulais que cet hommage se fasse à Paris, c'est une idée que j'ai eue et j'en ai parlé avec Virginie (Couperie-Eiffel), je trouvais que Paris c'était bien, pour ce cheval, car il est champion olympique (en titre) et c'est un clin d'oeil à Paris 2024, la continuité de l'histoire. » Acheté à 5 ans par la famille Baillet, Rahotep de Toscane n'est pas un cheval comme les autres pour Maud Ligouzat, sa groom qui s'est occupée de lui pendant huit ans. « Je suis très heureuse après la carrière qu'il a eu et tout ce qu'il a fait [...] Je suis forcément un peu triste car il s'éloigne de moi, quand on traverse le monde avec un cheval et toutes les émotions, c'est un peu dur de le voir partir, mais c'est rassurant parce qu'il est bien. » La belle aventure Rio 2016 Initialement réservistes pour les Jeux Olympique de Rio en 2016, Philippe Rozier et son cheval ont finalement participé aux JO à la suite du forfait de Simon Delestre et Hermes Ryan. La suite est magique pour le couple qui remporte l'or olympique par équipe accompagné de Pénélope Leprévost, Roger-Yves Bost et Kévin Staut. Pour ses propriétaires Monsieur et Madame Baillet, c'est comme si le cheval leur appartenait officiellement désormais. « Nous vivons à l'étranger donc nous ne sommes pas toujours là et je dis toujours que nos chevaux qui sont au travail chez les cavaliers ce ne sont pas les miens, ils deviennent mes chevaux lorsqu'ils arrivent à la retraite et on a cette chance de pouvoir les garder. », confie Denyse Baillet. Rahotep de Toscane déjà à la retraite sportive depuis le mois d'avril en Normandie dans le haras de ses propriétaires entamera une carrière d'étalon reproducteur.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles