Erling Haaland, un ovni statistique dans l'histoire de la Premier League

Erling Haaland est en route pour battre tous les records la Premier League. (J. Kruger/Getty Images via AFP)

En marquant un doublé face à Leeds ce mercredi (3-1), Erling Haaland a battu un nouveau record. Le Norvégien n'a eu besoin que de 14 matches pour inscrire 20 buts, du jamais vu dans l'histoire de la Premier League.

Où va-t-il s'arrêter ? Après avoir manqué la Coupe du monde, faute de qualification de la Norvège, Erling Haaland est reparti sur les mêmes bases qu'avant la trêve. Après son but face à Liverpool en Carabao Cup la semaine passée (3-2), le buteur a récidivé par deux fois mercredi face à Leeds (3-1). Et en a profité pour inscrire son nom dans l'histoire de la Premier League.

lire aussi : Toute l'actu de la Premier League

En inscrivant ses 19e et 20e réalisations, après seulement 14 matches disputés dans le Championnat anglais, le Norvégien a battu un nouveau record de précocité. Il est devenu de - très - loin le joueur le plus rapide à passer le cap des 20 buts en Premier League, détrônant Kevin Philipps.

L'ancien international anglais (8 sélections) de Sunderland avait eu besoin de 21 rencontres pour atteindre ce seuil, en 1992. Soit sept de plus que le Mancunien, qui avait inscrit 11 buts lors de ses sept premières apparitions sur les pelouses anglaises. Et l'écart est encore plus grand avec Mohamed Salah, Harry Kane ou Sergio Agüero, têtes d'affiche de ces dernières années outre-Manche.

Une moyenne de buts irréelleCes chiffres fous lui offrent un autre record prestigieux : celui de la meilleure moyenne de buts. Le Norvégien affiche un ratio de 1,43 par rencontre et marque toutes les 56,5 minutes. Des chiffres qu'il faut certes relativiser, compte tenu de son faible nombre de matches, mais qui restent éloquents, à la vue de l'immense écart avec les attaquants les plus marquants de l'histoire du football anglais. Et Haaland ne compte pas s'arrêter là.

« J'étais à la maison, énervé de ne pas jouer la Coupe du monde, a-t-il expliqué après la victoire. Regarder les autres joueurs marquer et donner la victoire à leurs équipes m'a frustré. Ça m'a motivé et j'ai encore plus faim maintenant. »

La quête du record de buts sur une saisonL'appétit de l'ancien du Borussia Dortmund n'a pas été rassasié par son doublé. D'autant plus qu'il aurait pu alourdir ses statistiques sans un grand Illan Meslier. Longtemps, le buteur a buté sur le gardien français de Leeds, au grand désarroi de Pep Guardiola, qui a regretté ses occasions manquées.

Pourtant, Haaland n'a besoin que de miettes pour faire trembler les filets cette saison. Avec 26 réalisations pour 17,6 expected goals (xG) toutes compétitions confondues, il surperforme largement cette saison. Preuve que, s'il est souvent présent pour réceptionner les caviars de ses coéquipiers, il est également capable de débloquer la situation sur des gestes plus compliqués, à l'image de son but face à Dortmund en Ligue des champions.

« Je n'ai jamais eu aussi faim de buts », annonçait-il mercredi. Une manière pour le « cyborg » d'annoncer la poursuite de sa chasse aux records. Et de viser les 34 buts d'Alan Shearer et Andy Cole, codétenteurs du plus grand nombre de réalisations sur une saison de Premier League.