Erreur sur le virement, une boulette à 831 000 euros du Fenerbahçe

·1 min de lecture

C’est moins sûr qu’il marque sportivement le club de son empreinte, car il a été prêté au Genoa, dès sa première saison. Mais Miha Zajc restera, c’est certain, comme l’involontaire sujet d’une belle boulette de son club, le Fenerbahçe, à Istanbul. Les faits remontent à janvier 2019, au départ du milieu de terrain, d’Empoli, vers la Turquie.

830 929,5 € virés par erreur à un concessionnaire néerlandais

Montant de l’opération : près de 3,9 millions d’euros, à payer en plusieurs fois, par le club stambouliote. Arrive l’échéance du mois d’octobre 2020, c’est là qu’ont été virés par erreur, quelques 830 929,50 euros, non pas à Empoli, le bon destinataire, mais à des milliers de kilomètres de là, aux Pays-Bas. A un concessionnaire automobile, on le comprend, pas peu fier de l’offrande.

Fenerbahçe a mis plus de deux ans à obtenir gain de cause

Tellement, d’ailleurs, qu’informée de la maladresse, sa société a refusé de rendre l’argent, forçant le club de Mesut Özil a intenter un procès contre elle. Le tribunal de Zutphen, aux Pays-Bas a tranché le 4 août dernier en ordonnant le remboursement intégral de la somme. Tout est bien qui finit donc bien pour Fenerbahçe, contraint toutefois à rendre transparente l’histoire, dans un communiqué de presse, peut-être parce que le club étant coté en bourse, il doit des comptes à ses actionnaires.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles