Escalade - ChE - Escalade : la Fédération française refuse d'aller au Championnat d'Europe en Russie

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Comme évoqué dans nos colonnes, la Fédération française (FFME) a décidé de ne pas envoyer son équipe de France aux Championnats d'Europe d'escalade, prévus fin novembre en Russie. Nous vous l'annoncions un peu plus tôt : depuis quelques temps, la FFME hésitait à envoyer son équipe de France en Russie pour les Championnats d'Europe (21-29 novembre), à Moscou. La Fédération française a communiqué ce vendredi : les Bleu(e)s n'iront pas en Russie (comme l'Autriche, nation forte de la grimpe). « Cette décision, bien que nécessaire, est donc une grande déception pour tous », explique la FFME. Trois points ont justifié cette décision : « Le niveau de propagation du virus à l'heure actuelle et notamment en Russie ne permet d'assurer la sécurité pleine et entière des athlètes. La logistique : les visas nécessaires à l'entrée en Russie sont à l'heure actuelle très compliqués à obtenir et les vols pour la Russie sont susceptibles d'être annulés à tout moment. L'intérêt sportif : peu de délégations sont pour le moment inscrites et bon nombre de pays semblent avoir pris cette même décision. » Une vingtaine de grimpeurs bleus devaient participer, avec notamment deux des quatre qualifiés pour les JO de Tokyo : Mickael Mawem, champion d'Europe en titre de bloc, et Julia Chanourdie. « J'ai carrément envie de faire ce Championnat d'Europe, surtout avec le peu de compétition cette année, expliquait ce jeudi Mickaël Mawem, avant la décision de la FFME. Mais je veux que ce soit safe et ne pas prendre de risque. Je fais confiance à la Fédé. » Les jeunes grimpeurs bleus ne se rendront pas non plus à la Coupe d'Europe jeunes de vitesse de Tarnow, en Pologne.