Escalade - Escalade : Bassa Mawem rejoint son frère Mickael aux JO 2020

L'Equipe.fr
L’Equipe

Grâce à sa première place en vitesse, Bassa Mawem s'est brillamment qualifié pour les Jeux Olympiques de 2020, où l'escalade fera son entrée. Le Français rejoint donc son frère Mickael, qui a déjà décroché son ticket pour Tokyo. Le rêve des deux frères va se réaliser. Après Mickael Mawem qualifié cet été, son frère Bassa a décroché le dernier ticket olympique possible pour les Bleus, ce jeudi. Les frangins vivront donc ensemble les premières olympiades en escalade, à Tokyo l'été prochain. Rien n'a pu perturber Bassa Mawem, lors des qualifications du Tournoi de qualification olympique, dans une salle acquise à la cause des Bleus. Dès l'échauffement de la vitesse, sa spécialité, le double vainqueur de la Coupe du monde a signé deux performances sous les six secondes. Temps qu'il a réitéré pendant les qualifications, avec 5'687, le meilleur du jour. En bloc, le double vainqueur de la Coupe du monde de vitesse n'a pas réussi à en valider un seul, terminant à l'avant-dernière place. Il n'a pas tellement fait mieux en difficulté, accrochant la 20e place. Mais suffisant pour être dans les huit finalistes. Puisque deux Japonais se sont déjà qualifiés via les Mondiaux, et que deux Japonais sont présents en finale de ce TQO, il suffisait d'être dans les huit finalistes pour décrocher son ticket olympique (deux athlètes maximum par pays). Numéro 12 mondial et premier Français du général, Manu Cornu a craqué dès l'épreuve de vitesse, loin de ses meilleurs temps. Avec 7'521, il a pris la 11e place. En bloc, sa spécialité, il a parfaitement démarré en réussissant au premier essai le premier bloc, mais sur les trois derniers, le vainqueur d'une étape de Coupe du monde de bloc cette saison (la première de sa carrière), n'a pris qu'une décevante 20e place. Après les deux premières épreuves, il pointait à la 7e place, loin de la deuxième place de Mawem. Sa dernière place de difficulté, où il a tenté le tout pour le tout lui, lui donne la dernière place de ce TQO. Bassa Mawem : « Avec Micka, on a déjà gagné »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi