Escalade - Escalade : phénoménale, Julia Chanourdie devient la troisième femme au monde à réaliser un 9b

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Julia Chanourdie a annoncé sur ses réseaux sociaux ce samedi avoir réalisé une voie cotée 9b, « Eagle 4 », à Saint Leger du Ventoux. La Française est seulement la troisième femme au monde à signer une telle performance, et la première française. Historique ! Du haut de ses 24 ans, Julia Chanourdie entre un peu plus dans l'histoire de la grimpe. Déjà, en mars dernier, avant le confinement, la grimpeuse était devenue la première française à réaliser une voie cotée 9a +, avec « Super crakinette » (le neuvième degré est le plus haut niveau de difficulté en escalade). Ce samedi, Chanourdie, également qualifiée pour les Jeux Olympiques de Tokyo, est allée encore plus loin. Elle a annoncé avoir réussi la voie appelée « Eagle 4 », toujours à Saint Leger du Ventoux, dans le Vaucluse, et devient donc la troisième femme au monde à réaliser une voie aussi dure. Phénoménal. lire aussi Chanourdie, après son 9a + : « Je rentre dans l'histoire » Cette voie, une des plus dures de France, a auparavant été réussie pour la première fois par le Tchèque Adam Ondra, légende de la discipline. Chanourdie entre dans ce club très fermé des grimpeuses de 9b. Avant elle, seules deux femmes ont réalisé une voie aussi difficile : l'Autrichienne Angy Eiter, avec « La Planta de Shiva » en 2017, et l'Italienne Laura Rogora, avec « Ali Hulk sit extension total » en juillet dernier. Avec l'annonce du report des JO et les annulations des compétitions, on savait que Chanourdie allait se consacrer à la grimpe en falaises, comme elle l'a toujours fait, trouvant un joli équilibre entre les deux. Et si elle ne s'arrêtait pas là ?