Escalade - Stefano Ghisolfi réalise la première répétition de « Bibliographie », une voie cotée 9c en escalade

·1 min de lecture

L'Italien Stefano Ghisolfi a réalisé ce mardi la première répétition de « Bibliographie », sur la mythique falaise de Céüse, dans les Hautes-Alpes, deuxième 9c de l'histoire de l'escalade. Il est le troisième grimpeur au monde à en atteindre le sommet après Alex Megos et Adam Ondra. Cinq ans après sa dernière excursion sur le mythique sommet de Céüse, dans les Hautes-Alpes, l'Italien Stefano Ghisolfi vient de signer un nouvel exploit dans le monde de l'escalade. Après un combat acharné sur la falaise, le grimpeur de 28 ans a accompli ce mardi la première répétition de « Bibliographie », une voie cotée 9c (plus haute cotation actuelle en escalade de falaise) et l'une des deux voies les plus dures du monde. Ghisolfi s'entraînait dessus d'arrache-pied depuis quelques semaines déjà et a réalisé cet incroyable exploit lors de son dernier jour sur place. Sur son compte Instagram, l'Italien a déclaré avec émotions : « S'il vous plaît, ne me réveillez pas, comme dans tous les contes de fées, le dernier jour était vraiment le meilleur jour. Je pleure. »

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cette voie difficile avait été libérée en août 2020 par le grimpeur Alex Megos, qui travaillait ardûment dessus depuis 2017. L'Allemand de 28 ans est le deuxième grimpeur au monde être venu à bout de « Bibliographie » après le Tchèque Adam Ondra. Six fois vainqueur de la Coupe du monde d'escalade, Stefano Ghisolfi s'inscrit aujourd'hui comme l'un des meilleurs grimpeurs de la planète et comptabilise déjà à son palmarès deux impressionnants 9b + (« Perfecto mundo » en Espagne en 2018 et « Change » en Norvège en 2020). lire aussi Comprendre le système de cotations en escalade

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles