Escrime - Coronavirus - Cinq membres du groupe France positifs au Covid, les entraînements suspendus à l'Insep

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Les entraînements d'escrime ont été suspendus à compter de ce lundi à l'Insep, cinq cas positifs au Covid-19 ayant été détectés au sein des équipes de France. La cellule en charge du Covid au sein de la FFE a indiqué dans un communiqué avoir « mis en évidence cinq cas positifs au Covid-19 », ce qui a conduit ses responsables à suspendre les entraînements à l'Insep à compte de ce lundi et jusqu'au dimanche 2 mai. « Consultés, les entraîneurs nationaux ont réorganisé les séances, essentiellement de préparation physique généralisée, pour que chaque athlète puisse les réaliser à distance, de manière individuelle », poursuit le texte. lire aussi Toute l'actu de l'escrime Mais, selon nos informations, l'affaire est plus complexe. En effet, une liste officielle comportant une trentaine de noms de tireurs/tireuses et membres du staff technique diagnostiqués cas contacts et cas positifs a été publiée concernant la semaine du 16 au 25 avril. Parmi les noms figurent des athlètes sélectionnés pour les Jeux Olympiques. Un relâchement post-sélections olympiques ? Cette situation de crise conduit à un recadrage de la part des responsables de la fédération vis-à-vis des athlètes et du staff. La fédération a également informé immédiatement le ministère, ainsi que les responsables de l'Insep et de l'Agence nationale du Sport. Cette situation serait née d'un relâchement postérieur à l'annonce des sélections olympiques à l'occasion de « repas récemment organisés ici ou là », indique-t-on anonymement.