Escrime - Euro (F) - Coraline Vitalis, championne d'Europe à l'épée : «Je suis sur un petit nuage»

L'Equipe.fr
L’Equipe
Heureuse, Coraline Vitalis l'était évidemment mercredi après son sacre européen. Plus encore d'entrer dans l'histoire en succédant à Laura Flessel et ce, au terme d'une finale franco-française.
Heureuse, Coraline Vitalis l'était évidemment mercredi après son sacre européen. Plus encore d'entrer dans l'histoire en succédant à Laura Flessel et ce, au terme d'une finale franco-française.

Heureuse, Coraline Vitalis l'était évidemment mercredi après son sacre européen. Plus encore d'entrer dans l'histoire en succédant à Laura Flessel et ce, au terme d'une finale franco-française. «Cette finale face à Marie-Florence Candassamy, comment l'avez-vous vécue ?
Une finale franco-française, c'est toujours difficile. On se connaît forcément bien. Mais ce titre, je le voulais vraiment. Surtout après avoir connu une grosse frayeur en début de compétition... En finale, j'étais menée à la pause 8-10. Je me suis dit : ''Deux touches de retard, c'est rien. J'ai déjà connu pire !'' Je me suis reprise en mains et je l'ai fait. Candassamy : «L'argent, je ne crache pas dessus» Il s'agissait d'une finale historique...
(elle coupe) Et j'en suis très fière. Très fière aussi de notre groupe. Très fière du travail effectué. À la fin de la journée, la Marseillaise a résonné dans la salle. Et c'était formidable. D'une certaine façon, cette victoire est collective. Ça fait quel effet de succéder à Laura Flessel, dernière Française titrée individuellement, en 2007 ?
Ça me fait extrêmement plaisir. J'espère maintenant qu'il y aura beaucoup d'autres médailles comme celle-ci. Des médailles pour moi et pour les autres filles du groupe. Là, je suis sur un petit nuage. Mais dès demain, je vais me remettre au travail. Maintenant, il y a une médaille par équipes à aller chercher. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi