Le Barça prévoit un chiffre d'affaires en hausse en 2022-2023 grâce aux ventes de droits TV

Le Barça s'est montré particulièrement actif cet été sur le marché des transferts, en déboursant notamment 153 millions d'euros pour recruter le Polonais Robert Lewandowski, le Français Jules Koundé et le Brésilien Raphinha. (Xavi Bonilla/AFP7/Presse Sports)

Le FC Barcelone prévoit un chiffre d'affaires en hausse, à 1,255 milliard d'euros pour la saison 2022-2023, en majeure partie grâce aux ventes de droits TV, selon le budget approuvé par le conseil d'administration du club catalan lundi soir.

Le FC Barcelone prévoit un chiffre d'affaires en hausse, à 1,255 milliard d'euros pour la saison 2022-2023, en majeure partie grâce aux ventes de droits TV, selon le budget approuvé par le conseil d'administration du club catalan lundi soir.

Le budget pour la saison en cours table par ailleurs sur un bénéfice de 274 millions d'euros. Les prévisions du club barcelonais incluent les plus-values générées par la vente, en juillet dernier, de 15 % des droits télévisés de la Liga pour les 25 prochaines années au fonds d'investissement Sixth Street, qui, selon la presse, s'est élevée à environ 400 millions d'euros.

lire aussi

Toute l'actu du Barça

La cession d'une participation de 49 % dans la filiale audiovisuelle du FC Barcelone, Barça Studios, pour 200 millions d'euros, est également comptabilisée dans le budget de cette saison. Cette vente a été répartie entre une participation de 24,5 % à la plateforme Socios.com pour 100 millions d'euros et une autre vente du même pourcentage et du même montant à Media, une société dirigée par le fondateur de Mediapro, Jaume Roures.

Le conseil d'administration du Barça, à nouveau présidé par Joan Laporta depuis mars 2021, a aussi approuvé les comptes de l'exercice précédent, achevé avec un chiffre d'affaires record de 1,017 milliard d'euros. La saison 2021-2022 s'est clôturée avec un bénéfice de 98 millions d'euros, bien supérieur aux cinq millions d'euros prévus initialement. Cela s'explique par la vente d'une partie des droits audiovisuels du Championnat espagnol à la dernière minute.