Espagne: les dessous du psychodrame avec la mise à l’écart de Moreno et le retour annoncé de Luis Enrique

L’Espagne ne pensait pas revivre de sitôt un psychodrame autour de son sélectionneur. Moins d’un an et demi après le licenciement de Julen Lopetegui à la veille du coup d’envoi de la Coupe du monde, un autre sélectionneur fait les frais de la politique sans concession de Luis Rubiales, président de la Fédération espagnole. Robert Moreno a en effet appris, lundi après la large victoire de la Roja face à la Roumanie (5-0), qu’il ne poursuivrait pas l’aventure sur le banc....

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi