Espagne-France : trois mois trop tard

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ce n'est pas exactement le trophée argenté qu'Hugo Lloris espérait recevoir des mains d'Aleksander Čeferin en 2021. Ce qui n'a pas empêché les Bleus de sortir les sourires, les drapeaux tricolores et d'adresser quelques baisers à leur nouveau bébé, la coupe de la Ligue des nations, au moment de célébrer leur victoire en finale contre l'Espagne (1-2) ce dimanche soir, à Milan. Qu'on s'en moque ou non, l'équipe de France est devenue ce week-end la première nation à remporter la Coupe du monde, l'Euro et la toute fraîche Ligue des nations (on pourra même y ajouter la regrettée Coupe des Confédérations pour la route). Il ne faut pas cracher sur les victoires, même quand elles sont petites, Didier Deschamps l'expliquera mieux que n'importe qui. Reste que cette petite fête improvisée par les Bleus sur la pelouse de San Siro laisse quelques regrets…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles