Espagne: le président de la Fédé accuse Tebas de corruption concernant les droits TV

Ces deux-là ne partiront pas en vacances ensemble. S'ils ne cachent pas qu'ils ne sont pas les meilleurs amis du monde, Luis Rubiales et Javier Tebas donnent le sentiment que les hautes sphères du football espagnol se déchirent. Selon El Mundo, le président de la Fédération (Rubiales) a accusé le dirigeant de la Ligue de corruption en mai dernier, à l'occasion du comité exécutif de l'UEFA.

Tout sauf anodin puisque la justice suisse s'est saisie de l'affaire. Luis Rubiales est d'ailleurs convoqué le 27 mars dans le cadre d'une procédure pénale lancée contre son homologue à la Ligue. Le président de la Fédération espagnole aurait évoqué des "pots-de-vin" qu'aurait touchés Javier Tebas en échange de droits audiovisuels concernant la diffusion de la Liga. 

Mediapro visé?

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

D'après le très sérieux quotidien espagnol, Luis Rubiales laisserait entendre que Mediapro aurait versé de l'argent à Javier Tebas en échange de droits TV. Ce n'est d'ailleurs pas une première. En avril dernier, le dirigeant de la Fédération espagnole avait déjà fait entendre que le président de la Ligue était "nerveux parce que ses amis qui ont soudoyé la Fifa ne contrôlent plus la télévision".

Ce n'est donc pas la première salve dans le conflit mêlant la Fédération, la Liga et Mediapro. Les deux hommes ont même l'habitude de s'échanger des tacles. Luis Rubiales avait notamment critiqué à plusieurs reprises le changement de format de la Supercoupe...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi